• Cap sur Cap Cana

     

    Cap sur Cap CanaCap sur Cap Cana

    Nous sommes partis au milieu de la nuit du 14 janvier de Bayahibe pour Punta Cana. Nous allons y attendre la maman de Patricia, prévue le 17 janvier. Sur ce bout de côte à l’Est du pays, s’alignent 50 Resorts et Hôtels. S’y trouve aussi le complexe Cap Cana : une marina et un ensemble d’appartements et hôtels, bordant une belle plage de sable blanc. Punta Cana est le long de l'Océan Atlantique et donc synonyme de houle et de vent soutenu. Cette cote ne nous autorise aucun mouillage intermédiaire. La navigation sera donc d'une seule traite comme une traversée, malgré le fait que nous soyons au plus prés de la cote. L’arrivée a été sportive. En effet  les 2 chenaux que nous devons absolument utiliser, si nous ne voulons pas nous échouer sur les récifs sont tous deux face à la marina. Lequel choisir des deux? La houle est entrante. Nous prenons alors celui de droite qui nous apparait être le mieux balisé, mais nous nous trompons ! Notre choix nous dirige vers un hôtel! Impossible de reculer. Avant la derniere bouée nous coupons alors vers le deuxième chenal. L’alarme nous indiquant la hauteur d’eau sous le bateau s’affole, sonne, plus que 1,30 m de hauteur d'eau (10cm sous les quillons) au creux de la vague !!!!  La vague suivante viens nous liberer et nous remonte à plus de 2m pour littéralement surfer dessus et enfin se rabattre dans le bon chenal : ouf, sauvés !!!! 

     Cap sur Cap Cana  Cap sur Cap Cana  Cap sur Cap Cana

    Cap Cana ne se présente pas comme Casa de Campo. Ce sont des touristes et non des milliardaires qui circulent ici. Par contre, nous sommes hors saison, et c’est assez désertique. La plage est à 200 m de notre emplacement. Il y a aussi 4 magnifiques piscines et 3 jaccuzis…brefs nous en profitons un maximum avant d' apprendre le dernier jour que nous n'y avions pas accès... Les cours du CNED du matin semblent donc bien plus longs que d’habitude ! Nous récupérons comme prévu ma maman le 17 janvier, la laissons souffler une journée pour s'acclimater et décidons de lever l’ancre samedi 19, direction la magnifique baie de Samana, au Nord Ouest de la République Dominicaine.

    Cap sur Cap Cana

    « Maxi-cata à la retraiteBahia de Samana »

  • Commentaires

    2
    chantalchouchou
    Mercredi 6 Février 2013 à 13:19

    tous les détails de manoeuvres avant de pouvoir se "garer" m'ont épuisée, ouf, vous êtes des chefs !

    En tout cas vous parvenez parfaitement à nous tenir en haleine avec toutes ces explications. Patricia, je crois que vous êtes prête à devenir une écrivaine de la mer. Je vous lirais peut-être un jour...

    1
    FIG
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 22:45

    Alors les enfants vous voulez nous laisser un peu jaloux? Encore un autre coin de paradis.....Et encore ce beau soleil......

    Difficile à imaginer cette manoeuvre quand on est loin, mais on essaye....

    Avec gros bisous!!!

    FIG

     

     

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :