• Bleu Ragged

    Ilona, Manu, Ana, et Nina nous rejoignent à la Marina de Puerto de Vita le 13 mars en soirée 2 heures après le départ de la famille de Jean-Louis. C’est parfait, cela ne nous laisse pas le temps d’être triste et nostalgique. Nina et sa famille viennent de passer une semaine à Cuba : la Havane, Camaguey et Holgin. Au vue des conditions drastiques de navigation à Cuba (interdiction d’aller à terre, autorisation à demander en triple exemplaire, etc) et au vue de notre séjour de 10 jours au Sud des Bahamas, aux Ragged Islands, nous leur proposons d’y retourner quelques jours avec nous, dès que la météo sera favorable pour un départ en toute sécurité. Le 16 au matin, nos sorties du territoire cubain effectuées, nous levons pare-battages et haussières en direction de la pleine mer. Dès notre sortie de la "Bahia" très protégée, nous sommes accueillis par une forte houle (3 m), du vent, donc des conditions assez difficiles aussi bien pour des novices que pour nous, un peu plus aguerris. Nous naviguons 2 ou 3 heures en nous demandant même si nous n’allons pas rebrousser chemin : les 2/ 3 de l’équipage sont malades (tous les enfants et Patricia). Mais un relevé météo laisse apparaitre des conditions plus clémentes dans peu de temps, alors nous décidons de poursuivre notre route. Effectivement, après 5 ou 6 heures de mer agitée, nous retrouvons une mer plus calme, qui avec un beau soleil et une daurade coryphène au bout de l’hameçon, nous redonne du baume au cœur. Quelques heures plus tard nous arrivons sous un beau coucher de soleil, fatigués mais ravis et fiers de ne pas avoir renoncé. Bravo vraiment à toutes les courageuses pour qui c’était la première navigation. 

    Bleu Ragged

    Les Ragged Islands sont toujours aussi belles. Nous allons y rester 4 journées, avec quelques visites de requins vache, arrivant en général lorsque Manu veut aller nager …de beaux snorklings, une rencontre avec une raie de 1m, et une dizaine de langoustes pêchées par JL et Manu. L’eau est toujours couleur piscine et les trésors trouvés sur le sable nous enthousiasment. Nous reprenons la route le mercredi soir pour une navigation de nuit sous un ciel étoilé et une demie lune. Les conditions sont très clémentes et nous devons même faire la moitié du trajet au moteur. Lucien et Anna tiendront à effectuer leur quart de 6h à 7h, le temps d’un café bien mérité et juste avant une nouvelle rencontre avec nos amis les dauphins au point GPS relevé la semaine passée.

    Bleu Ragged   Bleu Ragged

    C’est avec plein de tristesse que nous laissons repartir nos amis qui doivent s’envoler pour la Havane. Quant à nous, nous reprenons définitivement notre route pour aller plus au Nord des Bahamas : aux Exhumas. Laurence, Bernard, Noé et Circée vont nous rejoindre dans cet ensemble de 365 ilots, où nous retrouvons ce qui nous avait le plus manqué pendant ces 2 mois : de l’internet à volonté ! Cuba nous laissera d’excellents souvenirs à terre : musique, vieilles voitures, belles rencontres, joie de vivre, enthousiasme des cubains malgré des conditions de vie difficiles (rationnement, surveillance à outrance, règles drastiques). 

    Bleu Ragged

    Plus de photos sur le lien Bleu Ragged

     

    « 11 à bordDes nouveaux Robinsons »

  • Commentaires

    2
    les henry
    Jeudi 4 Avril 2013 à 09:57

    L'agence de voyage spécialisée dans les Caraïbes (Balladecaribeene.com) nous avait promis entre autres : la mer calme, les requins pas mangeur d’homme (on se disait pourtant qu’on s’en passerait bien…), les langoustes au bout des palmes et il était aussi question de dauphins joueurs. 

    Bon, la mer n'était pas aussi calme qu'annoncé. En dépit des requins en chair et os, les animateurs de l’agence jetaient dans la mer en cachette des requins gonflables. Mais nous, les novices, on s’est laissés impressionner. On y croyait dur comme fer, au point de ne pas vouloir aller se baigner dans l’eau turquoise qui nous entourait. Par contre les langoustes étaient vraiment savoureuses et en quantité aussi abondante que ce qu’on avait lu dans la brochure. Et les dauphins ?... On n’y croyait pas, tout simplement. A tort ! Les dauphins au petit matin c'était trooop génial...

    Avec Balladecaribeene.com, l’aventure, la bonne humeur et la déconnexion complète du monde sont garanties à 100 %. 

    Merci mille fois aux animateurs JL + P, sans oublier les assistants L + E + C.

    Bref, on a passé des moments magiques en votre compagnie ! On ne rêve que d’une chose : passer plus de moments comme ça avec vous.

    I + M + A + N

    1
    FIG
    Mercredi 3 Avril 2013 à 11:14

    Los marineros,

    Plus qu'un rêve :quel endroit splendide!! Envie de rester deconecté de tout!

    Bisous printanières...

     

    FIG

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :